SPEEDBOAT

OGRE N°28 – Fabien Clouette, Quentin Leclerc

Fabien Clouette, Quentin Leclerc

SPEEDBOAT – Manifeste pour une littérature révolutionnaire et illimitée

 

lundi 18 mars 2019
Taille : 122,5 / 170 mm – 48p. – 10€
ISBN : 978-2-37756-049-3

On veut des livres sans solution et sans réponse. On veut des coups de cœur de libraires qui disent à quel point ces livres sont sans réponse et sans solution. On veut des coups de cœur sur des livres qui n'existent pas. On veut des coups de cœur de libraires mortes et morts depuis 40 millions d'années.

 

LA PRESSE 

 

« Note de lecture : Speedboat », par Hugues Robert, Charybde 27 : Le Blog, le 22 juin 2019 : Le plus drôle et le plus incisif des manifestes de notre temps. 

 

EN PARLE 

 

« Du ras-le-bol en hors-bord », le feuilleton de Claro, Le Monde, 25 avril 2019 : C'est en désespoir de cause que je m'adresse à Fabien Clouette et Quentin Leclerc, ces profanateurs. Arrêtez ! Cessez ces moqueries ! Vos exigences sont vaines. Rentrez dans le rang. Écrivez des romans. Des vrais. 

 

 

 

EXTRAIT

 

On ne veut pas des prix littéraires mais des palettes remplies de billets amenés par des Ferrari à 380 km/h.

On veut des livres écrits par des mages noirs et des lézards gigantesques.

On veut des livres qui s'effondrent à la même vitesse que notre système, et d'autres qui s'effacent à peine on les a ouverts. On veut des livres qui font le même bruit que les pales des hélicoptères de gendarmerie au-dessus des manifestations. 

On veut une émission sur France 3 en prime time consacrée aux astuces bronzage d'Éric-Emmanuel Schmitt et intitulée Mes astuces de bronzage.

On veut des rouges à lèvres extravagants et de belles robes.

On veut des majorités nomades et des sédentaires martyrisés, obligés de vivre une vie d'errance dans des Subaru d'occasion. On veut ce semblant de précarité toléré par les autorités vagabondes, le cuir bleu ridé par la mémoire de forme, et la nostalgie d'une stabilité perdue.