La fabrique du rouge

OGRE N°29 – Ariane Jousse

Ariane Jousse

La Fabrique du rouge

 

jeudi 03 octobre 2019
Taille : 140/185 – 96p. – 14€
ISBN : 978-2-37756-039-4

Entre conte, prose poétique et roman, Ariane Jousse – qui définit elle-même son ouvrage comme « une forêt » – signe un premier texte d’une grande force sur les figures de l’exil, une quête poétique sur la nécessité du départ, du mouvement et, de là, de l’hospitalité.

La Fabrique du rouge interroge avec beaucoup de finesse la nature même du récit de l’exil : comment le dire, comment en restituer la puissance épique ? Est-ce même possible ?

 

LA PRESSE

 

« La fabrique du rouge – Ariane Jousse »La page qui marque, 25 janvier 2020 : L’autrice nous invite par ses mots, par sa forêt d’images, à l’errance. Les sentiers de son récit sont multiples, parfois sombres. C’est grisant et délicieusement déroutant.Lire plus

 

EN PARLE

 

« Premiers romans. Portrait d'auteur  » (accès abonné), par Alain Nicolas, L'Humanité, 27 août 2019 : [U]n texte, entre poésie et roman, situant l’exil au cœur de tableaux ancrés dans la force des paysages méditerranéens.

 

EXTRAIT

 

Beaucoup de lierre, du lierre partout et d’autres plantes ; le
début d’une forêt. C’est à Ardâmes, dans la grande usine –
ce haut lieu du rouge qui, depuis des siècles, donne au pays
sa renommée et sa puissance.
La terre battue est rouge.
Les murs sont rouges.
Des cuves immenses, renversées au sol pour la plupart, et
d’autres dans lesquelles reste un peu de la couleur – garance,
cochenille, cinabre. Le lieu semble délaissé, mais la couleur
n’a pas séché, ne s’est pas écaillée ni ternie. Sa richesse reste
et son éclat pourrait nous aveugler.
Je suis là, je parle.
Derrière moi sont tous ceux qui vont partir et apparaître.
Ils ne se connaissent pas, ne se voient pas. Viennent
d’Arménie, du Brésil, de pays nombreux et lointains. Et
nous sommes là ensemble, regardant depuis les fenêtres
vers l’intérieur de cette immense pièce vide.
Quelque chose de terrible a dû se passer. Où sont les
ouvriers qui travaillaient là ?Lire plus